Hayter, Stanley William

Stanley William Hayter, né le 27 décembre 1901 et mort le 4 mai 1988, est un peintre et graveur britannique rattaché à la nouvelle École de Paris. Son oeuvre est d’importance majeure dans l’histoire de la gravure moderne. Lire la biographie

Affichage de 1–12 sur 16 résultats

Biographie

Né à Londres en 1901, Stanley William Hayter suit une formation de chimiste et de géologue, avant de se rendre à Paris en 1926. Il commence à suivre des cours à l’académie Julian, mais la quitte rapidement et rencontre le graveur Joseph Hecht. À son contact, Hayter décide de s’engager dans la voie de la gravure et d’exposer au Salon d’Automne de 1926. Appréciant le travail collectif, il attire beaucoup d’artistes autour de lui, ce qui le conduit à la fondation de l’Atelier 17, officiellement ouvert en 1933. L’atelier fonctionne comme un projet collectif sans contraintes financières ou artistique : Hayter demande seulement l’argent nécessaire à l’achat de matériel et n’impose pas de style particulier. Fort de sa formation de chimiste qui l’a amené à manipuler les couleurs, il propose ses conseils et met à disposition un lieu pour tous les artistes souhaitant innover.

Durant la Guerre, il s’exile à New York et ses œuvres sont exposées au MoMA, au côté de celles de ses collaborateurs de l’Atelier 17. Porté par son projet d’art collectif, Hayter accueille dans son atelier de nombreux artistes majeurs, notamment Joan Miró, Marc Chagall, Max Ernst, André Masson, Pablo Picasso, Pierre Alechinsky

Hayter produit une importante quantité d’estampes. Son oeuvre évolue de la figuration vers l’abstraction ; il expérimente avec la couleur, et se rapproche de l’art optique dans les années 60. Il grave ses propres travaux, illustre des ouvrages et produit de nombreuses œuvres jusqu’à la fin de sa vie en 1988.