Gauguin, Paul

Paul Gauguin (1848–1903), figure emblématique du postimpressionnisme, a été vénéré, notamment par les Nabis, qui voyaient en lui un messie de l’art moderne. Leader de l’école de Pont-Aven et peintre des tropiques, le « sauvage » Gauguin avait une personnalité exceptionnelle. Sa vie, marquée par une amitié avec Van Gogh et ses voyages en Polynésie à la recherche de l’authenticité, ressemble à un roman captivant. Son œuvre reflète ce tempérament sans compromis. Né de l’impressionnisme, Gauguin a développé une œuvre personnelle, peinte et sculptée, orientée vers un synthétisme formel imprégné de mysticisme.

2 résultats affichés

À partir de 1886, Paul Gauguin entame une vie de voyageur, débutant par un séjour en Bretagne à Pont-Aven, sur les conseils de son ami le peintre Armand Félix Marie Jobbé-Duval. Là, il rencontre Émile Bernard, un artiste influent du cloisonnisme. De retour à Paris, il fait la rencontre de Vincent Van Gogh pour la première fois. En 1888, Gauguin retourne en Bretagne pour un second séjour, où il échange avec les peintres de l'école de Pont-Aven. Il devient rapidement le chef de file du mouvement, assumant un rôle de mentor et prônant un retour à l'essentiel avec une inclination vers le symbolisme. C'est durant cette période qu'il crée des œuvres marquantes comme Vision après le Sermon en 1888, Le Christ vert en 1889, et La Belle Angèle la même année.