Bérard, Christian

Christian Jacques Bérard est un peintre, scénographe, illustrateur, décorateur et créateur de costumes français.Lire la biographie

11 résultats affichés

Biographie

Christian Jacques Bérard est un peintre, scénographe, illustrateur, décorateur et créateur de costumes français. Il naît à Paris le 20 août 1902, dans un milieu bourgeois et d’un père architecte. En 1920, il entre à l’académie Ranson où plusieurs artistes nabis enseignent ; son art sera ainsi très tôt marqué par l’influence d’Édouard Vuillard et de Maurice Denis.
Il expose dès 1925, pour la première fois à la galerie Pierre, puis chez les galeristes Jacques Bonjean et Pierre Colle, associés à Christian Dior. Il diversifie rapidement ses techniques, réalisant des panneaux peints et des projets de tapis pour Jean-Michel Frank, dont s’inspireront Coco Chanel, Elsa Schiaparelli et Nina Ricci.
À partir de 1926 jusqu’en 1930 il appartient au groupe d’artistes dit « néo-humanistes », dont font notamment partie les frères Berman et Pavel Tchelitchew, et qui se forme en réaction au cubisme et prône un retour au travail de la ligne inspiré de la Renaissance Italienne.
Son attrait pour le théâtre trouve sa pleine réalisation au cours des années 30 et 40, lorsqu’il travaille en étroite collaboration avec Jean Cocteau et Louis Jouvet. Il réalise les costumes et les décors de pièces telles que La Machine infernale de Jean Cocteau (1934), L’École des femmes de Molière (1935) La Folle de Chaillot de Jean Giraudoux (1945), Les Bonnes de Jean Genet (1947) et Dom Juan de Molière (1948). Il est le plus remarqué pour sa conception des costumes et des décors du film de Cocteau La Belle et la Bête (1946) qui lui vaut l’admiration de nombre de ses contemporains et confirme son statut de créateur phare de l’époque.
Parallèlement, Bérard travaille avec des magazines de mode comme Vogue avec qui il collabore fidèlement de 1935 à 1948, ou comme Harper’s Bazaar pour lequel il réalise des illustrations. Le croquis et le dessin tiennent un rôle important dans la vie artistique de Bérard, à travers le dessin de mode ou sur des thèmes plus libres évoquant la mort et la tragédie, qui influenceront la création de ses costumes.
Tant par la diversité de ses talents que par sa présence excentrique dans la vie mondaine parisienne de l’époque, Christian Bérard fut une figure très en vue du Paris théâtral de la première moitié du XXème siècle. Il meurt le 12 février 1949.

Les lithographies et les affiches avant-lettre et après-lettre proposées par la Galerie Arenthon témoignent de son attachement constant au théâtre et à son sens aigu du costume et des expressions. Plusieurs œuvres de Bérard furent affichées sur nos murs à l’occasion de notre exposition Théâtre et costumes de septembre à octobre 2020.